Kigali: La Carte d’identité pour réfugiés; une ouverture aux opportunités.

Depuis juillet 2017, le Rwanda a commencé à octroyer des cartes d’identités biométriques “pour réfugiés” à ceux qui ont demandé asile dans le pays. Ces cartes leur ouvriront des opportunités qui leur étaient jusque-là fermées.

La dernière opération vient de se dérouler pendant 4 jours (30-31 août, 4-5 septembre) pour les réfugiés des trois districts de la ville de Kigali; Gasabo, Nyarugenge et Kicukiro.

Le processus n’est pas des plus simples. Après l’enregistrement initial qui a donné lieu à un papier A4 dénommé “preuve d’enregistrement”, que les réfugiés appellent habituellement “Statut”, le HCR et les institutions nationales ayant les réfugiés dans les attributions ont organisé une vérification des réfugiés vivant au pays. Un deuxième enregistrement en effet. Pour les réfugiés de Kigali, ceci s’est déroulé au mois de février courant. Seule cette vérification devrait établir les ayants droit à la carte pour réfugié

Des lendemains meilleurs

Avec cette carte, bien d’opportunités sont ouvertes à ses détenteurs. Comme l’indique Patrice Ntadohoka, Président du Comité des réfugiés burundais de Kigali, “cette carte facilitera la signature de contrat pour ceux qui ont ou trouveront du travail, l’ouverture de comptes en banques, l’obtention de permis de conduire, l’obtention de titres de propriété (parcelles, de maison) ou de tout autre document attestant l’acquisition d’un bien. Cette carte donnera aussi accès à la carte de mutuelle de santé au moment où celle-ci sera distribuée, ainsi qu’au titre de voyage.” Mais ce qui est le plus important, souligne Mr. Ntadohoka, c’est que “cette carte garantit la sécurité à ses détenteurs, du moment qu’elle donne droit de résider dans le pays et qu’on ne peut donc pas se faire arrêter quand on en a.”

Selon la ministre rwandaise ayant en charge les réfugiés, Mme Jeanne d’Arc De Bonheur, “l’octroi de cette carte est un des objectifs que le Gouvernement du Rwanda s’est fixés au cours d’une réunion qui s’est déroulée à New York en 2016, et donc constitue une fierté pour un objectif acquis.”

Pour ceux qui ont fui depuis janvier 2018 jusqu’à maintenant, le Président des réfugiés indique que “le HCR a promis de sortir un autre calendrier d’enregistrement au cours de ce mois.”

Signalons que la clôture de la distribution de ces cartes pour tous les réfugiés vivant au Rwanda est prévue au mois de juillet 2019.

La Rédaction

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *