KIGALI:La musique burundaise, une vie aussi une culture

Au Rwanda les chanteurs burundais agrémentent les soirées du week end par des Karaokés.

Restaurant Muhira-Bar, vendredi soir beaucoup de burundais et rwandais se rencontrent et se réjouissent malgré le malheur qui guète le Burundi. Nahigombeye Godeliève alias Makarena est une femme burundaise musicienne dotée des talents divers.

 Les chansons burundaises sont à l’ origine de tout ce qui fait le bonheur des spectateurs qui viennent dans le spectacle. Elle dit avoir été victime de la crise de deux mille quinz, mais sa passion musicale lui fait vivre pour le moment. La vie n’est pas facile au Rwanda mais pour tout le monde, c’est ainsi. Pour elle ; ça lui fait vivre et ça détend les autres.

Cette dame passionnée de la musique, toutes les chansons, tous azimuts sont les bienvenus. Mais les chansons burundaises sont une priorité. Elle dit avoir beaucoup d’ambitions pour continuer sa carrière musicale de longtemps. Cette chanteuse est connue spécialement sous la chanson ʺAmahoro niyo buraro niyo buramuko».

Les spectateurs disent croire en général aux amateurs du karaoké du vendredi et particulièrement aux chants de cette dame aux talents grandioses. Signalons que Said Braza fait partie de l’équipe des musiciens qui fait détendre les gens de Kigali surtout les réfugiés burundais.

La Rédaction

One Comment on “KIGALI:La musique burundaise, une vie aussi une culture”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *