Mahama: Fabrication des braisières; quel est l’état d’avancement ?

Vivre dans les camps nécessite des moyens. C’est le cas d’un burundais au camp de Mahama qui se cherche.

Il fut un temps, la Radio Peace Fm a fait un reportage sur une bonne initiative d’un jeune qui fabrique des braisières dans le camp de Mahama. Il s’appelle Faustin Ndereyimana. La rédaction lʼ a contacté pour lui demander l’état dʼ avancement de son projet.

Il a indiqué que son travail avance un peu normalement. Car, a-t-il indiqué ‘‘il y a deux ans et demi qu’il a commencé’’. Au paravent je faisais ce métier à moindre production car je fabriquais une braisière mais aujourd’hui je fabrique quatre par jour’’.

Concernant les prix, une braisière coûte 5000Frw. Mais à cause de la rareté de moyens suite aux conditions de réfugié ici dans le camp, les clients sont peu nombreux. Puisque durant son commencement aucun bienfaiteur ne s’est manifesté pour le soutenir, ajoute notre orateur.

Dans ce travail qu’il a entrepris il se lamente du fait que la demande est supérieure à l’offre alors qu’il n’a pas de moyens suffisants pour satisfaire les demandes. C’est pourquoi, il interpelle toute personne animée de bonne volonté de le soutenir financièrement pour qu’il puisse subvenir aux besoins auxquels il fait face. Il ajoute que s’il aurait les moyens suffisants il se procurerait d’un poste à souder avec ses accessoires afin de pouvoir fabriquer une dizaines de braisière par jour.

La Rédaction

2 Comments on “Mahama: Fabrication des braisières; quel est l’état d’avancement ?”

    1. 1)Ces braisières utilisent les restes de charbon et font l’économie du charbon,

      2)ils sont fabriqués en pièces de fer,fil de fer etc

      Coûtent moins Cher par rapport à leur avantages

      Merci de nous suivre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *