R.D.C: Une rencontre entre deux catégories des jeunes à Lusenda.

Les jeunes réfugiés burundais de Lusenda et les autochtones de la place se sont joints en réunion pour une cohabitation pacifique.

Les jeunes congolais habitant aux alentours de ce camp accusent ceux burundais réfugiés de voler comme le confirment nos sources sur place. Cet état des lieux causent un malentendu entre ces deux catégories. C’est la raison pour laquelle l’ONG Benevolencja Grands Lacs a organisé le samedi 11 octobre 2018 une rencontre sous le thème. « L’implication des jeunes congolais et burundais dans la cohabitation pacifique dans la région des grands Lacs. »

Nos sources relatent que les Congolais parlaient des vols dans les champs et ménages commis par les burundais comme source de la cohabitation négative entre ces jeunes. Un autre point débattu se trouve être les fausses promesses du HCR et le gouvernement congolais d’ériger un camp au sein de la localité immédiat poursuivent nos sources. Elles continuent en indiquant que les jeunes burundais ont rétorqué que ce comportement y est mais que ce ne sont pas tout le monde qui le fait. Ils regrettent que les congolais les traitent de rebelles.

Selon les informations recueillies, ces deux parties se sont entendus sur comment mener une cohabitation seine. Cela est intervenu après le partage de l’expérience d’un professeur d’histoire à ISP Bukavu en ce qui concerne la cohabitation de la France et l’Allemagne avant et après la deuxième guerre mondiale.

Cette activité a été facilitée dans le cadre du projet Medias pour le dialogue passant en direct sur les ondes de la RNA Baraka en débat direct piloté par la Benevolencja.

La Rédaction

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *