RDC: Carence de médicaments au poste de santé de Lusenda.

Depuis plus de deux semaines, ce centre connait ce problème. C’est un des entraves plus épineux pour les réfugiés y vivant.

Au cours d’un entretien exclusif avec l’infirmier titulaire du centre de santé de Lusenda le 15 janvier 2019, M. Lumoma Aombo Prosper la rupture des médicaments est une triste réalité. Elle aurait été occasionnée par les congés de fin d’année, affirme-t-il.

Il affirme cependant que son centre de santé continue à travailler en traitant les pathologies urgentes. Beaucoup d’organisation ont été interpellées pour palier à ce défi, a-t-il fait savoir. Selon cette autorité, beaucoup de cas de maladies ont été remarqués ce matin et elles ne sont pas soignées suite à ce problème.

Les réfugiés de ce camps dit avoir beaucoup de problèmes suite à cette carence  surtout les mères qui ont des grossesses. Ces mamans qui ont des complications ne trouvent pas de médicaments après des consultations.

A en croire ces burundaises en difficultés, les agents de santé leurs disent qu’elles doivent s’acheter les médicaments prescrits au sein des pharmacies alors qu’elles n’ont pas aucun moyen. Ils leurs disent aussi de choisir au moins le transfert à Nundu, un autre centre de santé plus proche mais là aussi, elles ne savent pas qu’elles vont trouver les médicaments dont elles ont besoin.

Ce centre de santé qui sert de transfert de structure de santé se trouve à 1 Km à l’Est du camp de réfugiés burundais de Lusenda. Soulignons qu’à part ce problème criant de médicaments s’ajoute un autre problème qu’évoquent ces mères enceintes, celui de nourriture.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *