RDC : Site de Mulongwe cas de violation des droits de l’Homme.

Claude Hakizimana est un réfugié qui a subi un traitement inhumain et réclame un soutien pour son rétablissement sanitaire.

Claude Hakizimana, un réfugié  burundais du site de Mulongwe  a été   tabassé par les policiers de ce site. Comme nos sources le précisent, cela s’est passé il ya environs deux semaines quand les policiers sont venus l’arrêter.  Au moment  de son arrestation, nos informations disent que  les policiers l’ont battu et il a perdu connaissance  et  pour le moment son état de santé s’aggrave du jour au jour car,   dans la soirée  de ce mercredi,   cet homme a failli mourir puisque du sang et du pue  commençaient à  sortir de ses oreilles.

Les voisins l’ont vite transporté au poste de santé de ce site  et les infirmiers ne l’ont pas secouru  comme il le fallait  car ils lui ont prescrit des comprimés, relatent nos sources.  Claude Hakizimana  lance un appel à quiconque ayant un cœur charitable de lui venir  en aide pour ce qui est des frais  pour soins médicaux car son état de sa santé est déplorable. Nos informations sur place indiquent que ce réfugié est  abandonné  à lui même  car même sa femme ne peut  pas   l’aider car elle est  enceinte.   

Comme  ses voisins le  relatent,  les policiers l’ont relâché après  la reprise de connaissance et ces derniers  disent que ce comportement policier est  antiprofessionnel.  Les réfugiés demandent aux autorités congolaises et au HCR d’assurer  leur sécurité.

Ces réfugiés de ce site  en particulier  les voisins  de la victime lance  un appel aux burundais vivant dans ce site d’avoir  une solidarité et de ne pas se précipiter  vers les postes de police quand un malentendu surgit. Selon eux, il faut chercher à résoudre leurs conflits pacifiquement.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *