Retour forcé des refugiés burundais vers le Burundi par la Tanzanie

Le gouvernement tanzanien a décidé d’expulser les refugiés burundais du sol tanzanien. Les refugiés burundais s’inquiètent de leur sécurité ainsi que leur avenir.

Le gouvernement Tanzanien a annoncé que la paix est revenue au Burundi, que les refugies burundais doivent rentrer chez eux le plus tôt possible.

Selon l’administrateur de la commune Kasuru à Kigoma en Tanzanie, le camp de Nyarugusu doit fermer ses portes et le petit commerce est suspendu. ‘On est content que la paix est revenu au Burundi, la preuve est qu’il y en a ceux qui ont regagné le Burundi,’ a –t-il déclaré.

Et d’ajouter qu’il y a tant d’années que les refugies burundais sont sur le sol Tanzanien et affirme que la paix règne au Burundi d’où aucune raison de maintenir les refugiés burundais dans les camps. Cette décision n’a pas été bien accueillie par les refugiés burundais se trouvant dans ces camps.

Une femme résidant dans le camp de Nyarugusu déplore cette décision et s’inquiète de sa sécurité si elle retourne au Burundi.

La milice ‘Imbonerakure’ a tué mon mari et j’ai pris fuite au moment où on me cherchait pour m’exterminer. C’est insensé que je retourne au Burundi, vaut mieux périr ailleurs que retourner au Burundi,’ a-t- elle martelé.

Un quadragénaire vivant dans le camp de Nyarugusu indique que cette décision de les refouler lui fait peur tant que les raisons de sa fuite n’ont jamais eu d’issu.

Les refugies burundais en Tanzanie lance un cri d’alarme à la communauté internationale de leur venir en aide et de trouver une voie de sortie à cette expulsion forcée.

La Rédaction.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *