#Rwanda: Des cours de dance pour divertir les jeunes Burundais exilés

Les Jeunes réfugiés burundais vont bénéficier des cours de dance de la part de Mademoiselle Virginie Mairlot pour leur vacances.

Fille de la famille Fondation Jean-Francois Peterbroeck, Mademoiselle Virginie Merlaud, de nationalité Belge, passe ces vacances sur le sol Rwandais, en face des jeunes burundais exilés, qui bénéficient des formations de la Maison shalom.

Super dans la dance, celle-ci ce porte volontaire pour donner des cours de dance aux jeunes burundais à la Maison shalom de Kigali et aussi à celle du camp de Mahama. Pour elle, la dance serait un outils de divertissement, un art qui aiderait ces jeunes à mieux s’occuper durant ces vacances et ainsi passer un moment sans se rappeler de leur situation.

Mademoiselle Virginie Mairlot au Vietnam

Au cours de l’ émission de la Radio Peace Fm, la pointe de lumière, Virginie Mairlot, affirme qu’elle se sent heureuse de passer son temps en compagnie des ces jeunes burundais, qu’elle ne classe pas de réfugiés suite à l’affection que ces derniers recoivent de la part de leur Grand-mère, Oma Madame Malgarite Barankitse, surtout avec un bon courant d’un bon temps qui règne sur la terre rwandaise. Elle s’occupe bien avec sa classe d’englais, ou elle assure l’assistance, et profite de cette occasion pour encourager ces jeunes burundais, car ces connaissances leur aideraient dans leur vie à venir.

La Fondation Jean-Francois Peterbroeck à la maison shalom avec madame Maggy

La Fondation Jean-Francois Peterbroeck, une association belge, Créée en 2006 à la mémoire de Jean-François par ses parents, Jean et Françoise Peterbroeck, et ses deux sœurs, Véronique et Virginie, la Fondation soutient l’accompagnement des personnes autistes en Belgique et agit en faveur de l’enfance en détresse, plus particulièrement dans les pays en développement. Depuis l’ouverture de la Maison Shalom au Rwanda, la fondation a accru son accompagnement et son appui la Maison Shalom Rwanda pour venir en aide aux réfugiés burundais au Rwanda.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *