Rwanda Kigali : Soyons toujours actif.

Etre souple dans la recherche d’emploi est très important.

Tel est le message lancé par Emile Nahimana, un jeune chanteur burundais réfugié à Kigali. Au départ, il dit qu’au Burundi, il était chanteur mais que présentement, il a choisi d’être cuisinier dans un bistrot de Kigali. Selon lui, la vie telle qu’elle est actuellement exige que si ce qu’on a fait à l’ école ne te permet pas d’avoir du travail, il vaut mieux chercher un autre emploi pour mieux vivre.

Emile Nahimana avance qu’il n’a pas laissé la musique pour autant car il le fait parallèlement. Le seul problème qu’il a c’est que ça lui demande des moyens énormes qu’il n’a pas. Mais quand il y a un ami qui lui vient en aide, il peut petit à petit produire une chanson. L’exemple est qu’il a déjà terminé une chanson dénommé « Akazi karabuze », signifiant qu’il y a rareté d’emploi. ʺDans la vie, il ne faut pas croiser les bras ou gâcher aucune chance qui se présente si petite soit-elleʺ, précise Emile Nahimana

Il dit avoir des talents pour encore produire d’autres chansons afin de lancer un message aux gens de toujours rester actif pour travailler arguant que le monde va avec ceux qui agissent vite. Il promet de produire très prochainement une autre chanson qui fait penser à beaucoup de choses : «  Fasha umuntu agihema » signifiant littéralement : ʺaide ton prochain quand il est encore en vieʺ. Emile Nahimana prodigue des conseils à toute personne valide de faire des innovations afin de gagner sa vie.

La Rédaction

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *