Rwanda: L’agriculture et l’élevage occupent utilement les réfugiés burundais de Kigali.

Les burundais qui ont fui exercent des activités diverses pouvant aider d’autres compatriotes à survivre au pays d’accueil.

Il s’appelle Gordien Niyongabo exerçant des activités agro-pastorales à la périphérie de la ville de Kigali. Notre rédaction l’a visité pour voir ses activités et il a dit qu’au départ, bénéficiant d’une dette de la part de ses amis, il a loué une parcelle pour pratiquer la riziculture.

Il évoque avoir un gain au niveau de ce qu’il récolte. Après cette étape, il est satisfait puisqu’avec cette étape, ses paires bénéficient aussi de cet effort. Et ce burundais partage une partie de ses récoltes avec son entourage.

Vu que le bénéfice de cette partie est papable, il s’est engagé dans l’élevage des porcs et ici à en croire ce burundais, depuis un bon bout de temps, il est à 15 porcs. Ici il affirme qu’avec cette activité provenant de la première, son travail évolue positivement.

Et à admettre avec lui, il avance que de ses deux activités, il partage le bénéfice avec d’autres burundais vivant à Kigali pour les encourager socialement et psychologiquement dans une vie étrange aussi difficile.

M. Niyongabo dit avoir employé des burundais de son entourage et bien d’autres de la place pour le bon déroulement de son travail. Il demande à ses paires qui peuvent avoir quoi faire pour octroyer de l’emploie pour le bien collectif des refugies et d’autres gens vivant en exil.

La Rédaction

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *