Rwanda: Quatre ans déjà sous une grande peine d’un ganglion à la joue gauche

Manque de Moyen pour les soins et maque de sommeil dû à la douleur, il demande un soutien pour se faire soigner.

Vincent Niyonsaba est un jeune burundais réfugié au Rwanda. Il vit actuellement à Kimironko et souffre d’une maladie non encore identifiée à la joue. ʺEn 2014, un petit bouton s’est manifesté sur la joue gauche puis s’est gonflé petit à petit, ʺ témoigne Niyonsaba.

Après avoir constaté que sa joue jaunissait, il est allé voir le médecin. Arrivé au Centre de Santé, le médecin s’est dit incapable de soigner un tel cas. Il l’a transféré à la CHUK où il a été transféré à nouveau vers l’Hôpital Militaire de Kanombe. Après avoir analysé son cas, on lui a demandé d’aller au HCR qui a dans ses attributions les soins des réfugiés. Le jeune Niyonsaba s’y est rendu mais il n’a pas été soigné jusqu’ aujourd’hui car les agents du HCR lui donnent des rendez-vous interminables alors que le ganglion se gonfle de plu en plus.

La maladie l’empêche de manger, il mange seulement les aliments doux et n’utilise qu’un seul côté pour mâcher. Il a des maux de tête qui ne cessent jamais. Pour dormir, il se positionne toujours sur un seul côté. Il ne trouve pas de sommeil la nuit et passe souvent des nuits cauchemardesques. Il a peur que sa maladie affecte le cerveau.

Il crie au secours à toute âme charitable et aux organisations locales et internationales surtout celles qui œuvrent dans le domaine de la santé de lui venir en aide pour des soins de santé.

La Rédaction

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *