Rwanda:Mahama L’association << NGUMIRIZA AKARANGA>> véhicule la culture burundaise.

Celle-ci tient à cœur le maintien de la culture burundaise. A Mahama, elle est active pour la conserver.

Cette association NGUMIRIZA AKARANGA du camp de Mahama est fondée suite aux bienfaits  de   madame Marguerite Barankitse aux réfugiés de ce camp .Elle est représentée  par  Jacqueline Nduwayezu et compte  environ 34 membres qui habitent dans ce camp.

Auparavant, les jeunes burundais avaient presque oublié  leur culture suite à la vie  précaire que ces burundais connaissent, ce qui a motivé cette dame  à créer cette association. Certains jeunes réfugiés n’ont pas fait de bons choix d’où les grossesses non désirées chez les jeunes filles,  et d’autres qui sont emportés par le  désespoir,  lamentations chez les autres.

L’association Ngumiriza Akaranga a comme objectif de diffuser et rappeler la culture burundaise afin de rentrer au pays avec des burundais responsables qui savent bien d’où ils viennent et responsable d’eux mêmes malgré les moments difficiles qu’ils endurent en  exil.

Cette culture est répandue à travers les chansons, danses  traditionnelles et les proverbes pour que la culture burundaise qui a été caractérisée par cette pratique soit préservée. Pour eux, ça sera mieux quand ils rentreront au Burundi avec des jeunes sains et saufs malgré la vie presque bouleversée en exil.

L’association Ngumiriza Akaranga  qui dépend de la Maison Shalom exerce ses fonctions au camp de Mahama dans la République Rwandaise. La responsable qui pilote cette association dit qu’elle a le souhait d’étendre ces actions.

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *