#Tanzania: Des bandes armées se font parler dʼelles aux alentours du camp de Nyarugusu.

Dans le camp de Nyarugusu se trouvant en Tanzanie, des bandes armées circulent, cela inquiète les réfugiés burundais vivant dans ce pays et une insécurité sʼinstalle dans ce camp depuis ce samedi 10 novembre 2018.

Ce camp de réfugiés de la Tanzanie contient des Burundais et des congolais qui vivent dans les villages séparés.

De la zone 1 à 7, ce sont les réfugiés congolais qui y vivent. De la zone 5 à 13 ce sont les burundais. Mais seule la zone 11 contient ces deux catégories.

Ce vendredi 9 novembre 2018, ceux des alentours du Camp de Nyarugusu ont aperçu des bandes armées non encore identifiées circuler, relatent les femmes à la Peace Fm qui les ont vus. Ces femmes cherchaient du bois de chauffage en haut de la zone 8 et soudain disent elles, elles ont vu deux hommes vêtus en civil et qui portaient des sacs avec à lʼintérieur des fusils. Elles évoquent quelles ont eu peur mais quʼelles nʼont pas couru. Ces réfugiées soulignent que ces hommes ont continué leur chemin après les avoir interrogés pourquoi elles ont eu peur.

Dʼaprès nos informateurs, ces hommes ont traversé le marais qui sépare la zone 8 de la forêt naturelle proche de ce camp et se sont dirigés vers la zone 4 et 6 contenant les réfugiés congolais. Ces femmes disent quʼelles ont vu ces hommes armés entrer à lʼintérieur des zones des congolais.

En plus de cela, un véhicule de type double cabine a fait descendre des gens armés et selon les sources provenant du village 4 ces mouvements se sont opérés aux environs dʼune heure du matin. Elles ont continué en disant que le véhicule sʼest volatilisé après avoir éteint les phares.

Ces réfugiés disent alors pris par une peur panique et ils ont informe tout cela aux autorités du camp. Ces dernières leur ont répondu quʼils vont mieux opérer des rondes nocturnes pour plus de sécurité.

Même si cela est une réalité, ces dirigeants du camp font sourde oreille face aux cris de ces réfugiés. Rappelons que même au camp de Lusenda en RD Congo, lʼarmée congolaise a attrapé deux hommes armés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *